Le point sur le projet

Actuellement, le travail de recherche et de vérification des sources originales se poursuit. La Covid n’aura pas trop porté atteinte à l’avancement du projet : les séances de consultation des documents originaux en archives, en musées ou sur place, alternent avec des séances en télétravail, consacrées à la mise au propre des notices et à la réalisation des dessins.

Au final, l’Armorial du Jura traitera au moins 600 patronymes de l’ancien Évêché de Bâle, toutes origines confondues. Vous pouvez consulter la liste des noms retenus, régulièrement mise à jour au rythme des nouvelles notices ajoutées.

En attendant, il n’est pas possible de contacter l’auteur pour obtenir des informations sur des armoiries familiales particulières. Non seulement cela réclamerait un temps considérable pour répondre, mais de plus, chaque séance de recherche en archives apporte des informations nouvelles susceptibles de modifier ce qui avait été écrit jusqu’alors. Nous vous remercions de votre patience !

Bulletin de souscription disponible

Les membres de la Société jurassienne d’émulation (SJE) ont reçu avec l’invitation à participer à l’assemblée générale le bulletin de souscription pour l’Armorial du Jura. Réalisé par Monokini, il présente une sélection d’armoiries de familles jurassiennes dessinées par le Dr. Nicolas Vernot, chercheur-rédacteur du projet. En filigrane est reproduit un bois gravé du XVIIIe siècle montrant la crosse, emblème des princes-évêques de Bâle. A l’intérieur du bulletin apparaissent les armoiries jurassiennes les plus complexes rencontrées à ce jour, celles de François Sigismond Joseph, comte Wicka 1.

L’alliance du dessin vectoriel et de la marque encrée souligne l’importance accordée par Nicolas Vernot et les éditeurs de l’Armorial à la fois aux sources qui sous-tendent la recherche et à la modernité d’un trait contemporain dans la restitution des armoiries. Le rouge omniprésent sur le bulletin rappelle la couleur caractéristique de la SJE.

Ce bulletin de souscription, s’il possède une certaine valeur programmatique, ne saurait augurer de la ligne graphique de l’ouvrage en cours d’écriture. La SJE remercie chaleureusement Monokini, en particulier Nathalie et Colin pour leur travail et la réalisation de ce bulletin.

Si vous souhaitez souscrire de façon ordinaire ou en tant que bienfaiteur·trice, vous pouvez remplir le formulaire en ligne.

Si vous souhaitez commander des bulletins de souscription pour les mettre à disposition de vos visiteurs·euses, vous pouvez nous contacter par courriel.

1 Liber vitae du chapitre de la cathédrale de Bâle manuscrit, XVIIIe siècle, f° 128 v°,
coll. Musée jurassien d’art et d’histoire, Delémont. photo : Codices Electronici AG, www.e-codices.ch.

[revue de presse] Le projet d’Armorial du Jura au temps du coronavirus

La situation sanitaire qui a mené à la fermeture des frontières, mais aussi des salles de lectures des archives a nécessité que les différents acteurs qui œuvrent à la publication de l’Armorial du Jura adaptent leurs attentes. Cependant, grâce à l’investissement de chacune et chacun, les échéances ont presque toutes pu être tenues, comme en témoigne le président de la SJE, Martin Choffat, au micro de RFJ le 27 décembre 2020.

Pour écouter l’entretien.

[revue de presse] Interview de Nicolas Vernot sur RFJ

La Société jurassienne d’émulation tenait le samedi 10 octobre 2020 sa 155e assemblée générale à Porrentruy, l’occasion pour RFJ de se pencher sur le projet d’Armorial du Jura.

Retrouvez ici une première interview de Nicolas Vernot dans le journal de 12h15 (5 min. 05 sec.) et ici une seconde dans le journal de 18h (2min. 33sec.)

Vous pouvez également lire l’article sur le site de RJB.

À quoi bon un armorial du Jura?

Le texte ci-dessous est tiré de la page Facebook de Nicolas Vernot, docteur en histoire et chargé du projet d’Armorial du Jura par la Société jurassienne d’émulation.

Poursuivant mes réflexions sur la place de l’héraldique dans la construction des identités individuelles et collectives, j’ai le plaisir de vous informer de la parution d’un petit essai au sujet des armoiries telles qu’elles furent et sont perçues au Jura suisse (et ailleurs…) : « À quoi bon un armorial (du Jura) ? Menues réflexions sur l’héraldique, le grand public et les sciences humaines », paru dans la belle revue Archives héraldiques suisses.

Avec toujours le même objectif : renouveler le regard que l’on porte sur un mode de communication visuelle d’une richesse insoupçonnée… 

C’est ici : https://www.academia.edu/43188301/À_quoi_bon_un_armorial_du_Jura_Menues_réflexions_sur_l_héraldique_le_grand_public_et_les_sciences_humaines

Avec en prime une page d’un armorial de l’abbé Daucourt… L’héraldique comme art populaire, c’est un peu imprévu, non ? Et pourtant…

Le Livre d’or du centenaire de la Société jurassienne d’émulation

En 1947, la Société jurassienne d’émulation fête son centenaire! L’Assemblée générale du jubilé a lieu à Porrentruy et réunit environ 300 membres sur deux jours, les 27 et 28 septembre. Organisées dans un climat tendu en raison de l’affaire Moeckli, les célébrations du 100e anniversaire de la SJE ne sont que peu touchées par l’évènement. Cependant, dans les mois qui suivent, la position de l’Émulation face à la Question jurassienne fera l’objet d’âpres discussions dont François Kohler et Claude Hauser rendent compte dans un article paru dans les Actes du 150e anniversaire, « L’Émulation dans quelques-unes de ses œuvres (1947-1997) ».
 
Ch.-Emile Mettler, Livre d'or En marge des célébrations du centenaire, les sections de Berne, de La Neuveville, des Franches-Montagnes, de Bâle, de la Chaux-de-Fonds, de Genève, de Lausanne et de Fribourg font réaliser un Livre d’or qu’elles offrent au Comité central alors présidé par Ali Rebetez. Redécouvert à la faveur d’un inventaire réalisé au secrétariat en ce début d’année, cet ouvrage est une véritable pépite, petite œuvre d’art établie, calligraphiée et illustrée par Charles-Émile Mettler, ancien président de la section de Berne et artiste spécialisé en héraldique. Alors que le projet d’armorial des familles jurassiennes dont la parution est prévue en 2022 occupe la SJE, ce Livre d’or vient rappeler l’ancienneté des liens de l’Émulation avec l’héraldique.
Ch.-Emile Mettler, Livre d'or, AG Bellelay Ch.-Emile Mettler, Livre d'or, AG Delémont Ch.-Emile Mettler, Livre d'or, AG La Chaux-de-Fonds
Chaque Assemblée générale depuis la fondation de la SJE en 1847 fait l’objet d’une entrée toujours richement illustrée.
Ch.-Emile Mettler, Livre d'or, AG Bellelay